Du déblai à la brique de terre crue, une expérimentation innovante

Le projet “Du déblai à la brique de terre crue” porté par Joly&Loiret architectes, deWulf et amàco compte parmi les 6 lauréats désignés par la Société du Grand Paris et l’ADEME pour optimiser la gestion des 43 millions de tonnes de déblais produits dans le cadre du Grand Paris Express. L’expérimentation, qui durera six mois, consiste à transformer ces déblais de chantier en briques de terre crue pour le bâtiment.

 

Fin 2016, la Société du Grand Paris et l’ADEME lançaient un appel à projets centré sur l’expérimentation de solutions innovantes en matière de gestion des déblais. Avec la production de près de 43 millions de tonnes de déblais et un objectif de revalorisation de 70% de ces derniers, les chantiers du Grand Paris représentent une opportunité de solliciter des entreprises afin de promouvoir, développer et tester leurs innovations. Les projets retenus expérimentent ainsi in situ leur solution sur chantier, pour une période de six mois sur l’ensemble de la chaîne de la gestion des déblais : caractérisation et traçabilité, traitement et valorisation, transport.

 

Parmi les six lauréats, le projet “Du déblai à la brique de terre crue” consiste à transformer les déblais de terre des chantiers de Paris en briques de terre crue pour le bâtiment grâce à la mise en place d’une ligne de production mécanisée et d’une série de tests techniques pour certifier le matériau. L’expérimentation est portée et réalisée par JolyLoiret agence d’architecture, amàco, la briqueterie deWulf et un recycleur, avec le soutien de la Société du Grand Paris. Les briques seront utilisées pour construire un bâtiment scolaire à Villepreux (78) conçu par les architectes Joly&Loiret. Avec l’ambition de développer cette solution à grande échelle, l’expérimentation vise à :

  • Identifier les typologies et volumes des déblais du Grand Paris Express pouvant être valorisés en briques de terre crue,
  • Valider la possibilité de produire en quantité industrielle des briques de terre crue d’une qualité constante,
  • Définir la méthode d’excavation de la terre afin d’obtenir une matière adéquate pour sa transformation en matériau de construction en terre crue,
  • Déterminer les moyens techniques nécessaires et les impacts sur les chantiers,
  • Proposer un modèle économique viable,
  • Concevoir un produit fini qualitatif adapté aux différentes normes d’aménagement.

 

Une innovation écologique, économique et sociale

Utiliser les déblais pour les transformer en matériaux de construction locaux présente des avantages avant tout écologiques. La terre crue est un matériau réversible, peu gourmand en énergie. Ainsi, en plus de diminuer l’impact carbone de la construction, l’emploi des granulats produits par le Grand Paris Express réduit considérablement le transport et le stockage des déchets inertes. Cette solution innovante peut également entraîner une dynamique économique et sociale régionale qui se traduira par la valorisation de la ressource locale en matériau de construction, le développement d’un nouveau marché régional de matériaux et l’acquisition d’un nouveau savoir-faire de fabrication.

 

Vers un développement à grande échelle

Les terres de Paris contiennent tous les ingrédients nécessaires à leur transformation en matériaux de construction. Ce potentiel constructif a été prouvé lors d’une phase expérimentale réalisée en 2016 dans le cadre de l’exposition « Terres de Paris, de la matière au matériau » organisée par le Pavillon de l’Arsenal. Plus ambitieuse, la période de six mois pour expérimenter la fabrication de 10000 briques en terre crue constitue alors une étape essentielle vers le développement à grande échelle de ce matériau issu des sols franciliens. Une fois l’homogénéité du produit fini et le processus d’industrialisation validés, l’équipe projet, avec le soutien de la Société du Grand Paris, se donne  2 à 3 ans pour créer une filière de production de matériaux locaux dédiés à la construction de bâtiments privés ou publics en Ile-de-France.

 

 


 

projet porté par

 

logo amaco

 

avec le soutien de