amàRéno // Chantier-école : une cabane forestière entièrement rénovée en matériaux bio-géo-sourcés par les étudiant·e·s du Master AE&CC – DesignBuildLAB de l’ENSA de Grenoble

Isolation en blocs de chaux-chanvre, dalle avec hérisson, réutilisation des déchets de démolition, couverture en tavaillon, le chalet de Chalimont de la commune de Villard-de-Lans (38) dans le Vercors fait peau neuve. Formés et accompagnés ponctuellement par des experts et des artisans spécialisés, les étudiant·e·s du Master AE&CC / Design BuildLAB de l’ENSAG ont conçu, géré et réalisé seul·e·s les travaux de réhabilitation. Une expérience pédagogique unique en France.

 

Situé à 1257 m d’altitude, le chalet de Chalimont est un refuge pour les randonneur·euse·s au cœur du Massif du Vercors. Sa rénovation est un projet pédagogique démonstrateur habité. Il s’inscrit dans le projet amàRéno à travers la pédagogie DesignBuildLAB avec les étudiant·e·s de première année du Master AE&CC (Architecture, Environnement & Cultures Constructives) de l’ENSAG promotion 2022-2023.

Le plateau du Vercors est vaste mais déjà connu par les enseignants Marie et Keith Zawistowski. En 2022, la précédente promotion a construit des abribus à partir des ressources et savoir-faire locaux (bois et pierre) en lien avec le projet RESSOURCES. Un lien avec le territoire utile pour la nouvelle promotion en charge de la réhabilitation du Chalet de Chalimont.

Tout au long de l’année universitaire, ce sont au total 23 étudiant·e·s qui ont mené le projet : conception, communication avec les partenaires et les habitant·e·s et usagers, formation aux matériaux avec des experts professionnels, gestion du planning de chantier et du matériel, et réalisation des travaux.

Les étudiant·e·s ont visité les lieux et prit conscience de l’environnement dans lequel se situe la cabane forestière. Un endroit préservé au cœur de la nature. Étudiant·e·s et enseignant·e·s écartent rapidement l’option de déconstruire puis de construire une nouvelle cabane dans une volonté de ne pas polluer le lieu. Dans cette démarche, iels choisissent de réutiliser les déchets de chantier ainsi que les ressources locales.

 

Une rénovation en matériaux bio-géo-sourcés et en réemploi de déchets de site

Les objectifs de ce chantier sont clairs : réaménager et rendre plus confortable l’espace de vie intérieur, utiliser des matériaux biosourcés et géosourcés locaux et respecter les contraintes techniques et normatives d’un ERP (résistance au feu, accessibilité PMR, etc.).

La phase de conception a duré plusieurs mois, d’octobre 2022 à mars 2023. Les étudiant·e·s ont élaboré 3 projets architecturaux en proposant de conserver au maximum l’existant. Iels ont échangé habitant·e·s pour recueillir leurs réactions et ajuster leur projet au besoin. Le projet final est minimaliste et garde les fonctions essentielles. Le bâtiment conservé et rénové se divise en trois espaces distincts : une pièce qui sert de refuge, une halle ouverte vers l’extérieur et une zone logistique avec toilettes sèches et stockage de bois. Le chantier s’est déroulé d’avril à septembre 2023. Parmi les principaux lots :

    • Démolition : une partie de l’étage est démoli pour permettre la modification de la toiture, une ouverture dans la structure est réalisée pour créer un passage entre l’abri et le refuge, la dalle du chalet est cassée pour en créer une nouvelle pour favoriser une ventilation naturelle.
    • Modification de la charpente et ajout d’un pan de toiture en tavaillons : exigé par le PLU, le toit présente désormais 2 pans au lieu d’un seul. Une partie du toit existant est conservé et la charpente est complétée pour accueillir un deuxième pan entièrement constitué de tavaillons. Ces tuiles de bois nécessitent un savoir-faire ancestral qui a disparu de la région. Un artisan jurassien s’est spécialement déplacé pour transmettre son art aux étudiant·e·s sur le site. Le bois utilisé a été prélevé par un agent de l’ONF à 50 m du chantier. Encadrés par l’artisan, les étudiant·e·s ont transformé le bois en tavaillons, puis les ont posés sur la toiture.
    • Isolation intérieure en blocs de chaux-chanvre : pose de chanvribloc mis à disposition du chantier à titre gracieux par l’entreprise AtticorA. Ces blocs chaux-chanvre sont des briques isolantes thermiques et phoniques simples à mettre en œuvre.
    • Cloisons en chaux et en gravats de chantier : les étudiants ont suivi un workshop à l’ENSAG animé par l’enseignant Martin Pointet pour formuler un matériau constitué de chaux et de gravats du chantier (béton, terre cuite). Le processus de fabrication consiste à placer les gravats dans un coffrage, couler la chaux dans le coffrage et laisser sécher le mur avant de décoffrer. Iels ont réalisé des prototypes puis appliqué sur le chantier la formulation retenue.
    • Dalle en chaux et hérisson de gravats : sous la nouvelle dalle en chaux, le hérisson est constitué de béton et de terre cuite de différentes granulométries issus de la phase de démolition. Il permet de créer une ventilation naturelle et d’éviter les problèmes d’humidité.
    • Création d’une porte coulissante en bois issus des chutes de démolition : les étudiant·e·s ont réalisé cette porte aux Grands Ateliers (38) à partir de chutes de l’ancienne toiture et de bois neuf local. La découpe du bois brut comme de réemploi s’est déroulé dans l’une des dernières scieries du plateau du Vercors lors d’une formation bénévole par les professionnels de la scierie.

 

 

La pédagogie expérientielle DesignBuildLAB : quels impacts sur l’apprentissage des étudiant·e·s ?

Cette pédagogie expérientielle, portée par les enseignant·e·s Marie et Keith Zawistowski, offre aux étudiant·e·s l’opportunité d’acquérir de nouvelles compétences, de gagner en confiance et de comprendre par l’expérience les enjeux de la rénovation en architecture, du choix des matériaux et de transmission des savoir-faire traditionnels.

Avec ce bâtiment comme support pédagogique, les étudiant·e·s s’initient à la construction, à la conception d’un chantier réel, à l’interaction avec les acteurs de la construction (artisans, MOA, bureaux d’études, bureau de contrôle) ainsi qu’avec la population locale (représentants de la commune, usagers du bâtiment, résidents…).

Tout au long du projet, les étudiant·e·s disposent d’une grande autonomie et sont responsabilisés à la bonne réalisation du chantier. Leur implication est totale, et l’apprentissage est collectif comme individuel :

  • aller à l’essentiel pour répondre au besoin ;
  • faire de ses propres mains et comprendre les enjeux des différents métiers intervenants lors du chantier ;
  • toucher et mettre en œuvre les matériaux qu’iels prescriront dans leur carrière ;
  • voir les quantités de déchets générés par une démolition, les identifier comme des possibles matières à construire ou à rénover et gérer l’évacuation des polluants ;
  • mais aussi, convaincre les clients et usagers, planifier et faire face aux imprévus d’un chantier, gérer les ressources matérielles et humaines, prendre en compte les conditions météorologiques, etc.

 

Nouveau chantier de réhabilitation bio-géo-sourcée avec la promotion 2023-2024

A l’heure de l’inauguration du chalet de Chalimont en juin 2024, les étudiant·e·s de la promotion 2023-2024 sont sur le pont pour la rénovation de la maison Magdelaine Durand à Autrans-Méaudre-en-Vercors (38). Le bâtiment est actuellement transformé pour devenir une maison des associations (ERP). La conception terminée, le chantier a démarré le 13 mai 2024 : démolition intérieure, refonte de la chape (zone inondable), isolation en matériaux bio-géo-sourcés, ouverture vers le parc, etc. Un programme lui aussi soutenu par amàRéno.

 


Niveau des étudiant·e·s :
Master 1 AE&CC DesignBuildLAB
Les étudiant·e·s : Valentina Ampezzan Maciel, Gabriele Bego, Andrea Beltran, Mathilde Besset, Mathis Bourdézeau, Antoine Brucci, Aleksandra Długosz, Nils Galloy, Lisa Gilard, Louise Godet, Manon Houssin, Coline Huttaux, Samya Lazraq, Lisa Lispal, Anne Meirhaeghe et Maxime Partouche / stagiaires : Alban Coquelin, Guillaume Chapperon, Solène Duhazé, Emma Fratini, Nolan Bertrand.
Maîtrise d’ouvrage : Mairie de Villard-de-Lans
Architectes : onSITE (Marie+Keith Zawistowski)
Enseignant·e·s : MarieZawistowski et Keith Zawistowski
Partenaires : BE Vessière, Alpes Contrôle, Scierie Mazet, John Sauvajon, Romain Poulet (BatiCoop), Nans Clément (TCND), DD Maçonnerie, ONF, AtticorA, Vercors Ramonage, Maya Concept, San Chauffage, Stéphane Clet, Rochalp Travaux, ENSAG, Les Grands Ateliers, amàRéno
Période : de septembre 2022 à septembre 2023